Vous êtes ici : Accueil Passer à l'action Fiabilité / Efficacité Résultats d'études de fiabilité

Aller au contenu.

Résultats d'études de fiabilité

Analyse des différentes méthodes de régulation naturelle des naissances: 

Fiabilité des méthodes naturelles de régulation des naissances ,Dr Claire Bonneville, médecin généraliste
« Questions de gynécologie », Amour et Vérité-Médecins, 30 mai 2015, Paris resolveuid/b6c421e2804e6549438579ec8e0db1d8

 

 Pour la methode symptothermique

 

1) Une étude française publiée en 1998 (1)


Les taux suivants ont été calculés lors sur plus de 700 couples, avec analyse de plus de 7 000 cycles

- Lorsqu'un couple respecte les consignes enseignées, le taux de grossesses non planifiées est de :
-1,1 %, s'il utilise les signes de la glaire et de la température (unions possibles en période de latence)
- 0 % s'il n'utilise que le signe de la température (unions possibles seulement en période post-ovulatoire).
- Lorsqu'un couple n'utilise pas parfaitement les règles de la méthode proposée, soit parce qu'il n'a pas très bien compris, soit parce qu'il n'applique pas les consignes correctement, le taux de grossesses non planifiées augmente jusqu'à 6,5 %.

Etude publiée

(1): ECOCHARD R., PINGUET F., ECOCHARD I., DE GOUVELLO R., GUY M., GUY F. - Analyse des échecs de la planification familiale naturelle. A propos de 7007 cycles d'utilisation. Contracept. Fertil. Sex. - 1998 - Vol. 2, n° 4, pp. 291-296


2) Plus récemment une étude allemande  a été menée par le Dr Petra Frank-Herrmann(2) de l’université de HEIDELBERG, publiée en février 2007.


Sur une rétrospective de 20 années, l’utilisation de la méthode symptothermique (alliant le signe de la glaire et de la température) montre un taux de grossesses non-planifiées de 0,4%
Une synthèse de cette étude parue dans le Quotidien du médecin (n°8111 du 22/2/2007) titre que les « méthodes naturelles peuvent être aussi efficaces que la pilule »

(2)Frank-Herrmann P.et col. Efficacité d’une méthode de prévention de la grossesse basée sur la connaissance de la fertilité, en relation avec le comportement sexuel du couple pendant la partie fertile du cycle : une enquête longitudinale prospective - Human Reprod. , 22, 5 (2007) p. 1310-1319

Article de Frank-Hermann en anglais

 

3) Études cliniques de la méthode sympto-thermique : taux de grossesses non planifiées.
 

Voici les résultats de quelques études cliniques spécifiques, incluant les 2 citées ci dessus. (d’après www.serena.ca):
Les grossesses non-planifiées peuvent être quantifiées de deux façons :
- lorsque la méthode est appliquée rigoureusement : c’est un défaut de la méthode ( resultats de la 5eme colonne du tableau )
- lorsque la méthode est utlisée avec certaines négligences dans l’observation ou l’application : c’est un défaut d’utilisation ( la 6eme colonne montrant le taux total de grossesses non planifiees correspond aux chiffres du taux des grossesses methodes + celui des grossesses par defaut d'utilisation de la methode)

 

RéférencesPaysNb de couplesNb de cyclesTaux grossesses méthode Taux total grossesses non planifiées
2canada12526510,5%5%
3Allemagne900176380,4%1,8%
4Belgique589400%2%
5France62667401%6%
6USA1391668n.d11%


Références
1- HATCHER RA, TRUSSELL J, STEWART F, NELSON AL, CATES W, GUEST F, KOWAL D. Contraceptive technology (18th revised edition),Ardent Media, 2004.
2- RICE FJ, LANCTOT CA, GARCIA-DEVESA C. Effectiveness of the Sympto-thermal Method of Natural Family Planning : an International Study. Int. J. Fertil., 26 :222-231, 1981.
3- FRANK-HERRMANN P, HEIL J, GNOTH C, TOLEDO E, BAUR S, PYPER C, JENETZKY E,.STOWITZKI T, FREUNDL G. The effectiveness of a fertility awareness based method to avoid pregnancy in relation to a couple’s sexual behaviour during the fertile time: a prospective longitudinal study. Hum. Reprod, 22, 5 :1310-1319, 2007.
4- De LEIAZOLA. Première phase d’une étude prospective d’efficacité du planning familial naturel réalisée en Belgique francophone. J. Gynecol. Obstet. Biol. Reprod., 23 :359-364. 1994
5- ÉCOCHARD R, PINGUET F, ÉCOCHARD I, DE GOUVELLO R, GUY M, GUY F. Analyse des échecs de la planification familiale naturelle. Contracept. Fertil. Sex. 2, 4 : 291-296.1998.
6- WADE ME, McCARTHY P. A Randomized Prospective Study of the Use-effectiveness of Two Methods of Natural Family Planning. Am. J. Obstet. Gynecol. , 141,14 :368-376. 1981.

Les taux souvent cités par les différentes autorités (1) pour la méthode symptothermique bien enseignée et bien appliquée est de 2%, et 1% si les relations sexuelles n’ont lieu qu’après l’ovulation.


Le chiffre de 20% de grossesses non-planifiées souvent cité pour les méthodes naturelles provient d’anciennes enquêtes démographiques par questionnaires s’adressant à la population en général, où les couples ne précisaient pas comment la période fertile était connue ( calendrier, approximation, température, etc) ni s’ils avaient suivis ou non les instructions
 

 Etudes avec la Methode Billings  

Evaluation de l’efficacité d’un programme de régulation naturelle de la fécondité en Chine

 

  Vous trouverez d'autres références scientifiques

sur le site du linkcommittee:: http://linkcommittee.free.fr/

 

>> Désir d'enfant et grossesses non planifiées

Logo CLer Amour et Famille