Aller au contenu.

Retour à la fertilité après une naissance

Le retour à la fertilité après une naissance dépend essentiellement de la manière dont la femme va allaiter: durée de l'allaitement, nombre de tétées etc...

L'allaitement est comme le prolongement naturel de la grossesse et de l'accouchement.
Le retour à la fertilté après une naissance va être dépendant essentiellement de la manière dont la femme va allaiter.

Plusieurs situations se présentent après une naissance :

 allaitement tableau mis à jour.png

 

Ces règles concernant ll'infertilité en allaitement complet sont issues des données de la M.A.M.A. (Méthode d’Allaitement Maternel et d’Aménorrhée) qui ont été proposées au niveau mondial par l’O.M.S. en 1988 au Consensus de Bellagio, et de différentes recherches, dont la thèse de du Dr M.O. Coste sur « Le retour à la fertilité en post-partum ». Celle ci a étudié le fait que le nombre de tétées / 24h semblait l’élément dominant pour le maintien de l’infertilité après une naissance.

Un bon nombre de femmes allaitent complètement plusieurs semaines ou mois : comme on le voit sur le tableau, 

le couple est alors infertile pendant 6 mois, en allaitement complet, en aménorrhée lactationelle (c'est plus large que le retour de couches !) et avec au moins 6 tétées/ jour.

Le couple ne se considèrera plus infertilie grâce à cet allaitement si au moins un des critères vient à changer:

    - le nombre de tétées diminue à moins de 6 tétées/ 24h

     - l'allaitement n'est plus complet

    - le bébé à plus de 6 mois

    - l'aménorrhée de la lactation est interrompue

La femme devra alors reprendre son observation des signes de fertilité, avec des règles quelque peu différentes pour l'interprétation (données ci-dessous).

    

Il sera important au cours du 1er allaitement d'observer et noter:

le nombre de tétées/jour
 la date d'introduction d'un autre aliment que le lait maternel en remplacement d'une tétée
 la date du retour de couche

Ces données pourront être utiles notamment pour l'infertilité des allaitements ultérieurs

 

Lors de l'allaitement suivant, plusieurs situations se présentent:

 la femme a allaité complètement (ou en complétant les tétées) au moins 3 mois lors du 1er allaitement, et son retour de couches est survenu plus de 4 semaines après l'introduction d'un aliment en remplacement d'une tétée. Pour l'allaitement suivant, elle sera infertile en allaitement complet, sans retour de couches, jusqu'aux 6 mois du bébé et quel que soit le nombre de tétées (elle n'est donc plus tenue de compter les tétées.)
 la femme a allaité complètement (ou en complétant les tétées) au moins 3 mois lors du 1er allaitement, et son retour de couches est survenu moins de 4 semaines après l'introduction d'un aliment en remplacement d'une tétée. Pour l'allaitement suivant, elle sera infertile en allaitement complet, sans retour de couches, jusqu'aux 6 mois du bébé, avec au moins 6 tétées /jour (elle se retrouve dans le cas d'un 1er allaitement)
 La femme a allaité moins de 3 mois lors du 1er allaitement: Pour l'allaitement suivant, elle se retrouve alors dans le cas d'un 1er allaitement et doit compter au moins 6 tétées/jour .

 

les règles d’interprétation de la méthode en post-partum diffèrent un peu de celles des cycles standard.

Au niveau de la glaire, il peut y avoir, lors de la reprise de la fertilité, des épisodes de glaire non suivis de décalage de température, comme des essais d'ovulation , mais sans ovulation. Une règle importante pourra servir au couple pour connaître l'infertilité après un tel épisode de glaire,  la règle du 4ème soir sec et rien:  après tout épisode de glaire (ou de saignement) non suivi de décalage de température, le couple est infertile, à partir du 4ème soir sec et sans glaire. Puis infertilité les soirs et unions pas 2 soirs consécutifs, et si un épisode de glaire réapparait le couple est à nouveau possiblement fertile.
Pour la température: il y a des changements dans l'interprétation lors du premier décalage après une naissance: le NMB doit être calculé non pas sur 6 points bas, mais sur 21 ou sur tous ceux qui sont présents s'il y en a moins de 21. Le trait haut est obligatoirement à 3 dixièmes et le couple est infertile à partir du cinquième matin de points consécutifs de température haute et stable. Puis pour les cycles suivants l'interprétation redevient celle de cycles standards

Ces quelques règles synthétiques ne sauraient aider à démarrer les méthodes naturelles avec confiance. L'aide d'un moniteur vous sera vraiment utile pour être bien guidé au moment de la reprise de la fertilité après une naissance.

 

>> Comment fonctionne la lactation

>> Pour réussir son allaitement

>> Questions à propos des méthodes naturelles et de l'allaitement
 

Logo CLer Amour et Famille