Vous êtes ici : Accueil Les méthodes naturelles Aides techniques Comparaison de Bioself, Persona et Cyclotest avec la méthode sympto-thermique.

Aller au contenu.

Comparaison de Bioself, Persona et Cyclotest avec la méthode sympto-thermique.

Des monitrices en méthode naturelle du Cler ont testé différents appareils et ont fait une comparaison avec la méthode sympto-thermique (ou MAO Méthode d'Auto-Observation) proposée par le Cler Amour et Famille.

En résumé,

ces 3 appareils , Persona, Bioself et Cyclotest, peuvent aider efficacement les couples qui cherchent à concevoir, mais pour différer une grossesse, ils semblent ne pas avoir la fiabilité de la méthode sympto-thermique du C.L.E.R. (indice de Pearl de 1,1 % années-femme). En effet, pour qu'une régulation des naissances soit fiable, l'entrée en période fertile ne peut pas être repérée par un calcul probabiliste ; le dosage des œstrogènes ou l'observation de la glaire cervicale (qui en est le signe) sont indispensables. Quant à la sortie de la période fertile, c'est le décalage thermique qui l'affirme de façon fiable.
De plus, même si l'assistance et la prise en charge que fournissent ces appareils peuvent certainement rassurer certains couples, elles peuvent aussi conduire à la longue à une certaine déresponsabilisation en s'en remettant totalement à la machine. La gestion autonome de la fertilité n'est-elle pas pour les couples une richesse à préserver ?
Saluons cependant l'intérêt de certains industriels pour cette voie basée sur la connaissance de sa fertilité et souhaitons le développement prochain de nouveaux appareils de détection de la période fertile, encore plus précis, plus pratiques et plus fiables.

 

Les appareils suivants (Cyclotest, Persona et Bioself) ont donc été étudiés en les comparant aux MAO.

 

1er tableau: comparaison du 1er jour fertile donné par les différents appareils par rapport à celui donné par les MAO.

Est il identique à celui donné par les MAO? ou bien arrive t-il avant ou encore après?

1ers jours fertiles
 BioselfPersonaCyclotest
Identiques aux MAO 7 = 14,2 %9 = 14,7 %
Avant les MAO ( alorsque la femme était encore infertile)232 = 65,3 %45 = 73,7 %
Après les MAO ( alorsque la femme était déjà fertile)210 = 20,4 %7 = 11,4 %
Nb de cycles utilisés pour l'étude44961


 on peut constater que ces appareils sont successivement soit trop sévères, soit pas assez.

Sur ce tableau, pour 61 cycles étudiés pour l’étude Cyclotest, par exemple, seuls 14,7% des cycles donnaient le 1er jour fertile au même moment que les MAO. Dans 73,7% des cas, l’indication du 1er jour fertile était inutilement trop sévère, et enfin, dans 11,4% des cas, le 1er jour fertile était donné trop tard, lorsque la femme était déjà entrée en période fertile.

 

2ème tableau: Comparaison du 1er jour infertile post ovulatoire donné par les appareils par rapport à celui donné par les MAO.

 

1 ers jours infertiles  Bioself    Persona   Cyclotest
identiques aux MAO 2 = 5,5%  15 = 17,2 31 = 27,9%
Avant les MAO ( la femme était encore possiblement fertile) 25 = 69% 23 = 57,4% 39 = 36,9%
Après les MAO ( la femme était déjà infertile)  9 = 25%  23 = 57,4%  41 = 36,9%
Nb de cycles utilisés pour l'étude     36        88      111


 Pour ce 2ème tableau qui compare le 1er Jour INFERTILE Post-Ovulatoire(1er JIPO), toujours dans l’étude cyclotest, sur les 111 cycles étudiés, nous avions le même JIPO dans presque 30% des cas. 36,9% des cycles par contre donnaient le 1er JIPO TROP TOT, c'est à dire alors que la femme n’avait pas encore eu son 3ème point haut de température lui indiquant qu’elle entrait en période infertile. Enfin, les 36,9% restants, Cyclotest était trop sévère, et donnait le 1er JIPO après les MAO.

Logo CLer Amour et Famille